RPS Région et Peuples Solidaires
Fédération de partis politiques des régions historiques du territoire français.
Fédération Régions et Peuples Solidaires : RPS
GTranslate
English French German Italian Portuguese Russian Spanish

Rhône-Alpes et la Vallée d'Aoste signent la charte de coopération pour le francoprovençal

la langue francoprovençale (ou arpitan) : aire de diffusion

 

Communiqué de presse de la région Rhône-Alpes :

 

"Ce jeudi 28 mai à l’Hôtel de Région à Lyon, Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes et Joël FARCOZ, Conseiller régional délégué de la Vallée d’Aoste (Italie) ont signé la charte de coopération interrégionale et transfrontalière de développement de la langue francoprovençale en présence de Belkacem LOUNES, Conseiller régional et Président du Comité de suivi sur les langues régionales.

Le francoprovençal (ou arpitan) est une langue parlée en France, en Italie et en Suisse. Avec 120 000 à 150 000 locuteurs estimés, c’est l’une des 2 500 langues menacées d’extinction, selon l’UNESCO.

 

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Samedi, 30 Mai 2015 14:58)

 

La Corse et la Savoie : deux poids, deux mesures...


Dans la cadre de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) et des débats sur la réforme territoriale, le gouvernement Valls s'apprête à présenter à l'Assemblée nationale une série d'amendements visant à faire de la Corse une collectivité à statut particulier, comme le permet l'article 72 de la Constitution.

 

Cet article 72 de la Constitution est le même article que celui sur lequel s'appuie la proposition , présentée au Sénat (par Michel BOUVARD) puis à l'Assemblée nationale (par Hervé GAYMARD), d'une collectivité Savoie Mont-Blanc fusionnant les deux départements savoyards.

 

 

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Vendredi, 20 Février 2015 22:21)

 

Sur la ligne Lyon-Turin : sale temps pour la liberté d'expression

Début janvier 2015, beaucoup de Français se sont levés lorsqu’en massacrant des dessinateurs et des journalistes, quelques extrémistes religieux ont voulu exterminer un des symboles de la liberté d’expression : Charlie Hebdo.

Lundi 26 janvier, en Italie, le tribunal de Turin  a condamné 47 opposants au projet du Lyon-Turin à 140 ans de prison au total, suite à des affrontements avec la police en 2011.

Le 28 janvier, c’est un des plus grands  écrivain italien, Erri de Luca,  qui était à son tour devant le tribunal de Turin. Ce qui lui est reproché ? Avoir déclaré dans une interview au Huffintgton Post italien, en parlant de la ligne grande vitesse Lyon-Turin (TAV) : « la TAV doit être sabotée ». Il entendait dénoncer ainsi ce projet de ligne à grande vitesse imposé aux populations du Val de Suse. S'ensuit une plainte de la société franco-italienne Lyon Turin Ferroviaire (LTF), société basée à Chambéry et chargée de la construction de cette ligne et du percement du tunnel. Erri de Luca se défend en arguant que le sens du mot saboter n'implique pas forcément une détérioration physique... La prochaine audience aura lieu le 16 mars. Il risque 5 ans de prison.

Bâillonner des écrivains, cela rappelle d’autres époques. En l'occurrence, on veut museler sa liberté de s’indigner.  Du « crime contre l’esprit » au « sabotage » : quelle hiérarchie dans la liberté d'expression ?

 

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Samedi, 21 Février 2015 15:24)

 

Pourquoi il faut enseigner l'histoire savoyarde


Depuis l'annexion de la Savoie à la France en 1860, la question de l'enseignement de l'histoire de Savoie dans les établissements scolaires des deux départements savoyards a été lancinante et récurrente, que ce soit à des fins puremment scientifique et pédagogiques, ou à d'autres fins plus politiques. Si cette question se pose et revient sans cesse chez ceux qui s'intéresse à l'histoire et à la culture savoyarde, c'est parce qu'elle est pertinente : la Savoie, ancienne principauté médiévale héritière du royaume de Bourgogne, devenue au XVIIIe siècle le royaume de Piémont-Sardaigne n'a aucune histoire « nationale » commune avec la France avant 1860 (hormis l'épisode révolutionnaire et napoléonien de 1792-1814). Hugues Capet, Philippe-Auguste, Philippe le Bel, Louis XI, Louis XIV et Louis XVI n'ont jamais régnés en Savoie. Jeanne d'Arc n'a pas libéré la Savoie des troupes anglaises : ce n'était pas la peine. La construction et le renforcement de l'Etat monarchique français ne concerne pas la Savoie...On pourrait multiplier ainsi les exemples.

 

 

 
AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Mercredi, 21 Janvier 2015 20:17)

 

Le Mouvement Région Savoie soutient le combat régionaliste alsacien


Le 17 décembre 2014, le parlement adoptait définitivement (?) le nouveau découpage régional voulu par le président Hollande et le gouvernement Valls. De fait la région Alsace disparaît, dissoute dans une super-région regroupant les trois régions du Nord-Est de la France (actuelles Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne). Jean-Georges Trouillet, vice-président d'Unser land (parti régionaliste alsacien) nous rappelle dans la tribune qui suit que cette disparition, cette suppression de l'Alsace a été sciemment voulue et organisée par un gouvernement plus que jamais enfermé dans une vision jacobine et réductrice de la France, des Français et de leurs identités régionales et culturelles.

Pour J-G. Trouillet, depuis le 17 décembre 2014 « plus rien ne sera jamais comme avant entre la France et l'Alsace » : « ce sera le premier jour de la résistance ».

Le Mouvement Région Savoie s'associe pleinement à Unser land, bien obligé de constater l'aveuglement de ce gouvernement de technocrates jacobins bornés et imbus d'eux-mêmes, et partage l'appel d'Unser land à « investir tous les champs de la société – politiques, culturels, économique, sociaux – pour reconquérir nos libertés et donner un avenir » ici à l'Alsace, chez nous à la Savoie, mais aussi à la Bretagne, au Pays Basque, à la Corse, à la Catalogne française et à tous ceux qui voit leur identité régionale et culturelle niée par le gouvernement français. Contrairement à l'utopie jacobine, la France n'a jamais été Une et Indivisible et ne le sera jamais : elle est plurielle.

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Lundi, 05 Janvier 2015 22:59)

 

Retour à Cruseilles : Quel avenir pour la Savoie ?

 

Le 15 novembre dernier se tenait à Cruseilles une conférence-débat sur le thème de la réforme territoriale de 2014, conférence initiée par « la SALEVIENNE », société d’histoire régionale de la Haute-Savoie. Elle a réuni à la tribune MM. MONTEIL et GAYMARD Présidents des Conseils Généraux de la Haute-Savoie et de la Savoie. Les propos et débats ont été d’excellente tenue devant une assemblée de près de 300 personnes. On trouvera ci-dessous un condensé des diverses interventions et des notes prises lors de cette réunion extrêmement intéressante.

 

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Lundi, 15 Décembre 2014 22:26)

 

Pas de statut particulier pour la Savoie ?

L'amendement d'Hervé Gaymard proposant la création d'une collectivité à statut particulier « Savoie Mont-Blanc », destinée à se substituer aux deux départements savoyards actuels, était examinée hier soir à l'Assemblée nationale. Après le débat, dont on trouvera le compte-rendu ci-dessous, cette proposition d'une collectivité à statut particulier pour la Savoie a été rejetée, selon le vœu du gouvernement Valls, par la majorité des députés présents (bien peu nombreux à cette heure tardive...). Le même amendement, avait été présenté par Michel Bouvard au Sénat quelques temps plus tôt, où il avait également été rejeté (voir : http://www.regionsavoie.org/fusion-des-departements/398-ironie-au-senat-q-vive-la-savoie-libre-q.html)

.

(lien vers la vidéo du débat : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6484.3eme-seance--nouvelle-organisation-territoriale-de-la-republique-suite-de-l-article-9-adt-2083--20-fevrier-2015)

 

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Samedi, 21 Février 2015 15:53)

 

ASSISES DE LA SAVOIE

Les "ASSISES DE LA SAVOIE", auront lieu le vendredi 27 février prochain.

Les réflexions et débats s'organiseront en deux tables rondes, qui se dérouleront de 17h à 20h, sur le campus de l'Université de Savoie, à l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE) Savoie Mont-Blanc, à Annecy-le-Vieux.

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Samedi, 21 Février 2015 16:11)

 

Ironie au Sénat : "Vive la Savoie libre !"

Dans la soirée du 21 janvier, le Sénat a examiné, dans le cadre des débats sur la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), un amendement à cette loi déposé par le sénateur Michel BOUVARD et proposant la création d'une collectivité Savoie Mont-Blanc, sur le même modèle que la proposition de loi déposée à l'Assemblée nationale par Hervé GAYMARD.

 

 

On trouvera ci-dessous le compte-rendu du bref débat autour de cet amendement, suivi de quelques remarques :

 

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Vendredi, 23 Janvier 2015 17:45)

 

7 janvier 2015

 

 

En ces temps de barbarie,

 

le Mouvement Région Savoie et Régions et Peuples Solidaires

 

apportent leur soutien aux proches de toutes les victimes

 

et en appellent à une démocratie de résistance et de tolérance.

AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Samedi, 10 Janvier 2015 19:24)

 

L'esprit des grandes plaines de France : quelques réflexions sur la nature du centralisme

 

Joseph de Maistre a été souvent mal compris par des penseurs qu’obsédait la question de la laïcité et de la république face à la royauté de droit divin: on le classe parmi les opposants à la Révolution sans voir ce qu’avait de révolutionnaire sa conception de l’histoire. Car sa force fut son romantisme, son opposition à la philosophie des Lumières qui le plaçait également en opposition au classicisme et lui faisait renouer avec la philosophie médiévale. En particulier, il pensait que l’histoire n’était pas faite par l’intelligence humaine, mais par les forces inconscientes qui animent les pulsions. Il n’importe pas tant qu’on croit que dans l’inconscient il y ait un dieu qui organise l’humanité à son insu, ou pas. Car même si on ne croit pas en Dieu, la logique de Joseph de Maistre est d’attribuer à la nature la construction des nations, ou de leurs institutions: et contrairement à ce qu’on croit, Maistre ne parlait pas de Dieu à tort et à travers; il a bien dit que la monarchie en France et ailleurs s’était bâtie spontanément, à partir des forces de la nature seule - non de la théologie.

 

Joseph de Maistre (1753-1821)

 

AddThis Social Bookmark Button
 

France : le mythe des grandes régions


 Une région "de taille européenne" cela n'existe pas !

Le concept de « taille européenne » n’a jamais été défini, et pour cause. La taille moyenne des régions en France métropolitaine est de 24 726 km² et de 2 839 000 habitants. Si nos régions sont moins peuplées que les régions allemandes à cause d’une densité inférieure, elles sont par contre tout à fait comparables aux régions espagnoles ou italiennes. On constate aussi 4 États européens ayant une superficie inférieure à la moyenne des régions françaises, et 6 États ayant une population inférieure à cette moyenne ! Le PIB par habitant est le plus élevé dans les petites régions. La taille européenne des régions n’existe pas. C’est un mythe bien français. C’est un slogan jacobin. Ce qui prévaut au contraire c’est l’extrême diversité de la taille des régions, y compris au sein d’un même État.

 

 

 
AddThis Social Bookmark Button

Mis à jour (Mardi, 11 Novembre 2014 22:50)