Avec une grande tristtresse, nous apprenons le décès d'Edmond Simeoni.
Un grand humaniste, militant infatigable de l'autonomie corse, s'en va. Des premiers combats de sa jeunesse, et depuis les événements d'Aléria jusqu'à aujourd'hui, Edmond aura marqué l'histoire de l'île de Beauté.

Cette idée est relancée aujourd’hui par les Gilets Jaunes. En Savoie, par notre proximité avec la Suisse, et la région autonome de la vallée d’Aoste, nous la revendiquons depuis de nombreuses années.

La cinquième république est à bout de souffle. La démocratie ne fonctionne plus. L’Etat dé-classe peu à peu les citoyens en « travailleurs pauvres », oblige les familles à revendre leurs biens. Nos élus ne font que gérer l’incurie de nos problèmes quotidiens.

Déclaration du bureau du MRS, le 3 novembre 2018

Le Mouvement Région Savoie (MRS) constate avec inquiétude que Monsieur Nicolas Evrard, maire de la commune de Servoz, a développé une campagne de diffamation pour tenter de discréditer le MRS et plus particulièrement son président, Laurent Blondaz, à travers des débats locaux dans le cadre de l’élection municipale partielle de la commune de Servoz d’octobre 2018.

La page du MRS a dépassé les 1000 likes en avril 2018. Merci à vous !

Un début d'année est l'occasion pour prendre du recul dans nos vies, dont les activités personnelles et professionnelles laissent de moins en moins de place au collectif.

S’émanciper, penser le bien-être, décider pour l’avenir de notre société savoyarde n’est pas chose facile. Nous vivons aujourd’hui dans une société, où tout est pensé et piloté depuis la « capitale ».

Pas un nouveau parti !

Initiatives Démocratiques Savoie est un label politique basé sur une charte définissant ce que les citoyens peuvent attendre d'un élu. 

On est pas prêt de l'oublier...
"Barbouillage", selon le Dauphiné Libéré. "Vandalisé" selon France Bleue. 

Pourtant, rien de tout cela.

Le 19 février est assez généralement considéré comme le jour de la Savoie.

Bien que nous célébrions en cette année 2016 l'anniversaire des 600 ans du duché de Savoie, il est très utile de rappeler cette date majeure, tant notre histoire régionale est ignorée par la plus grande partie de la population.

« La République, quoique éteinte, a continué de vivre dans l'église ».

Cette inscription disposée sur un mur de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, en dit long sur les soi-disant intentions "républicaines et universelles" de l'envahisseur jacobin à l'époque de la Révolution française.

 

 

En ces temps de barbarie,

 

le Mouvement Région Savoie et Régions et Peuples Solidaires

 

apportent leur soutien aux proches de toutes les victimes

 

et en appellent à une démocratie de résistance et de tolérance.

par Bernard Juillet

L'identité savoyarde est-elle un fantasme?

 A l’évidence non et cette expression polémique parue dans un magazine il y a quelques années m'avait beaucoup choqué parce qu'elle témoignait d’une méconnaissance profonde de la réalité de ce territoire. L’identité savoyarde conjugue une vision du monde élaborée pendant des siècles de vie pastorale et le souvenir d’une histoire très récente où la Savoie était non pas un État souverain mais une province de langue et de culture minoritaire au sein d’un royaume multiculturel. Cela veut dire qu’il existe une partie importante de la population, à laquelle il faut ajouter une diaspora nationale et mondiale non négligeable qui se reconnaît comme « savoyarde ». Ce n’est pas parce que la Savoie s’est profondément transformée au cours de ces dernières années que cette réalité a disparu.

Ajoutons que ce sentiment reste discret. L'amour profond du savoyard pour la Savoie est rarement ostentatoire et tient plus du sentiment intime que d'une conviction nationaliste.